Contactez-nous
En savoir plus

Fonctionnement

Les membres de ces groupes de pression suivent en général un code de bonne conduite.

Les lobbys utilisent plusieurs mĂ©thodes pour dĂ©fendre leurs intĂ©rĂȘts. Ainsi :

  • Les membres peuvent participer Ă  des confĂ©rences.
  • Les lobbys peuvent proposer des amendements pertinents quand ils ne sont pas satisfaits par un projet de loi qui doit ĂȘtre votĂ©. Si ce type d’action est l’un des plus percutants, il faut prĂ©ciser que nĂ©anmoins, un peu moins de 10% des dĂ©cisions lĂ©gislatives sont inspirĂ©es par ces groupes de pressions.
  • Le lobby peut crĂ©er des rĂ©seaux d’envergure pour diffuser plus facilement l’information.
  • Les dirigeants des groupes de pression peuvent effectuer des visites de lobbying dans plusieurs sociĂ©tĂ©s.
  • Les lobbys peuvent apporter leur expertise dans les cas oĂč l’Etat doit prendre des dĂ©cisions importantes.
  • Le lobby peut utiliser des fondations ou des associations.
  • Les membres de ces groupes de pression informent toujours les dĂ©cideurs des intĂ©rĂȘts qu’ils dĂ©fendent et des consĂ©quences de leurs politiques.
  • Le lobby peut crĂ©er des cabinets de conseil.

Notons que plusieurs gouvernements peuvent Ă©galement dĂ©cider grĂące au lobbying de dĂ©fendre leurs intĂ©rĂȘts en se regroupant.



Le but du lobbying est de dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts d’un groupe de personnes ou d’un groupe d’entreprise. Le mot « lobby» signifie « couloir » en anglais mais Ă©galement « groupe de pression ». Le lobby doit ĂȘtre Ă  mĂȘme de dĂ©fendre des intĂ©rĂȘts de plusieurs types. Pour ce faire, ce groupe de pression utilise un large Ă©ventail d’outils d’influence. Notons que souvent, le lobbying permet de rĂ©duire lÂ’Ă©cart entre les mĂ©nages les moins riches et les mĂ©nages les plus riches d’une sociĂ©tĂ©.

NĂ©anmoins, ce terme est souvent pĂ©joratif en France car les lobbys sont considĂ©rĂ©s comme des groupes qui ne dĂ©fendent que les intĂ©rĂȘts des grandes entreprises car leurs activitĂ©s sont mal connues. Il existe deux groupes de lobbys : les « citizens lobbies » et les « professionnal lobbies ».

    • Les « professionnal lobbies » sont des groupes financiers (ou industriels) importants qui choisissent de se regrouper en fĂ©dĂ©rations ou en syndicats.
    • Les « citizens lobbies » sont Ă©galement appelĂ©s « non profit groups » .Ce sont des associations ou des ONG qui se regroupent afin de dĂ©fendre des intĂ©rĂȘts communs.

Utilité des lobbys

Des milliers de lobbys ont Ă©tĂ© crĂ©e en Europe (environ 3000).Leurs avis sont indispensables lorsque l’Etat doit prendre des dĂ©cisions importantes. Ainsi, ils doivent donner leur avis lorsque l’Etat doit dĂ©terminer la politique en matiĂšre dÂ’Ă©nergie en Europe.

Ils donnent leurs avis sur les dĂ©cisions biotechnologiques Ă©galement. Les avis des lobbys sont importants pour dĂ©terminer les politiques d’intĂ©gration de l’union (par exemple leur information mais aussi les avis ont inspirĂ© la politique agricole commune).


Les Lobbys et l'amélioration de la démocratie

Selon la tradition tocquevillienne, l’Etat ne peut guĂšre prendre seule les dĂ©cisions. En effet, d’autres groupes de personnes doivent l’aider Ă  gĂ©rer le bien commun. La sociĂ©tĂ© civile doit toujours approuver les dĂ©cisions de gouvernementales.

La thĂ©orie pluraliste conseille qu’elle soit prĂ©sente dans les circuits dĂ©cisionnels. En outre cette thĂ©orie affirme que les groupes de pression rĂ©agissent dĂšs que leurs intĂ©rĂȘts sont menacĂ©s. De ce fait, ils permettent au systĂšme d’ĂȘtre Ă©quilibrĂ©. Les lobbys sont ainsi des intermĂ©diaires qui permettent une interaction entre l’Etat et la sociĂ©tĂ©.