Contactez-nous
En savoir plus

Fonctionnement

Les membres de ces groupes de pression suivent en général un code de bonne conduite.

Les lobbys utilisent plusieurs méthodes pour défendre leurs intérêts. Ainsi :

  • Les membres peuvent participer à des conférences.
  • Les lobbys peuvent proposer des amendements pertinents quand ils ne sont pas satisfaits par un projet de loi qui doit être voté. Si ce type d’action est l’un des plus percutants, il faut préciser que néanmoins, un peu moins de 10% des décisions législatives sont inspirées par ces groupes de pressions.
  • Le lobby peut créer des réseaux d’envergure pour diffuser plus facilement l’information.
  • Les dirigeants des groupes de pression peuvent effectuer des visites de lobbying dans plusieurs sociétés.
  • Les lobbys peuvent apporter leur expertise dans les cas où l’Etat doit prendre des décisions importantes.
  • Le lobby peut utiliser des fondations ou des associations.
  • Les membres de ces groupes de pression informent toujours les décideurs des intérêts qu’ils défendent et des conséquences de leurs politiques.
  • Le lobby peut créer des cabinets de conseil.

Notons que plusieurs gouvernements peuvent également décider grâce au lobbying de défendre leurs intérêts en se regroupant.



Le but du lobbying est de défendre les intérêts d’un groupe de personnes ou d’un groupe d’entreprise. Le mot « lobby» signifie « couloir » en anglais mais également « groupe de pression ». Le lobby doit être à même de défendre des intérêts de plusieurs types. Pour ce faire, ce groupe de pression utilise un large éventail d’outils d’influence. Notons que souvent, le lobbying permet de réduire l’écart entre les ménages les moins riches et les ménages les plus riches d’une société.

Néanmoins, ce terme est souvent péjoratif en France car les lobbys sont considérés comme des groupes qui ne défendent que les intérêts des grandes entreprises car leurs activités sont mal connues. Il existe deux groupes de lobbys : les « citizens lobbies » et les « professionnal lobbies ».

    • Les « professionnal lobbies » sont des groupes financiers (ou industriels) importants qui choisissent de se regrouper en fédérations ou en syndicats.
    • Les « citizens lobbies » sont également appelés « non profit groups » .Ce sont des associations ou des ONG qui se regroupent afin de défendre des intérêts communs.

Utilité des lobbys

Des milliers de lobbys ont été crée en Europe (environ 3000).Leurs avis sont indispensables lorsque l’Etat doit prendre des décisions importantes. Ainsi, ils doivent donner leur avis lorsque l’Etat doit déterminer la politique en matière d’énergie en Europe.

Ils donnent leurs avis sur les décisions biotechnologiques également. Les avis des lobbys sont importants pour déterminer les politiques d’intégration de l’union (par exemple leur information mais aussi les avis ont inspiré la politique agricole commune).


Les Lobbys et l'amélioration de la démocratie

Selon la tradition tocquevillienne, l’Etat ne peut guère prendre seule les décisions. En effet, d’autres groupes de personnes doivent l’aider à gérer le bien commun. La société civile doit toujours approuver les décisions de gouvernementales.

La théorie pluraliste conseille qu’elle soit présente dans les circuits décisionnels. En outre cette théorie affirme que les groupes de pression réagissent dès que leurs intérêts sont menacés. De ce fait, ils permettent au système d’être équilibré. Les lobbys sont ainsi des intermédiaires qui permettent une interaction entre l’Etat et la société.